Qu'est-ce que la musique (pour moi) ?

                                                                    

Lorsque j'étais enfant et que je regardais un film où une musique de Michel Legrand ou de Michel Magne accompagnait les images, soudain il m'arrivait de trouver que le film devenait bien moins important que la musique elle-même. 

__________

--------                                                --

Je pouvais patienter deux heures en attendant le générique de la fin, car c'est l'endroit  du film où la musique est la plus longue. Et lorsqu'enfin il arrivait, cela parvenait la plupart du temps à me décrocher des larmes.

C’était le cas avec les Parapluies de Cherbourg, la chanson de Maxence dans Les demoiselles de Rochefort, dans Angélique Marquise des anges etc.

__________

-----------                                           -

__________

La musique m'a aussi permis de grands moments de joie lorsque nous chantions autour du piano avec mes amies, sur des musiques de Stevie Wonder, Ray Charles ou de Charles Aznavour .

Egalement lors de soirées musicales que j’organise avec mes amies, où quelques fois on se sent tout droit sorties d’une autre époque, ou lorsque l'on partage la musique avec ses proches et que cela permet d' oublier un peu le quotidien tout en se rapprochant un peu plus.---

__________

                     musique

__________

Certaines musiques ont même un pouvoir rajeunissant. C'est le cas pour moi avec le générique de La croisère s’amuse de Paul Williams ou Manathan Skyline de David Shire par exemple .

------------

La musique colore les évènements. Qu'ils soient joyeux, tristes, effrayants, romantiques ou extraordinaires,  la musique ajoute une dimension supplémentaire à ce que l'on vit, et amplfie le coeur de chaque rencontre, expérience , épreuve, aventure, imprévu etc.

__________

                                                                    repas en amoureux

__________

Chaque style de musique me procure une émotion différente. J’ai plus de mal à trouver de la joie dans la musique classique que dans la pop, la musique folk ou le jazz. Mais le classique n’a pas peur de l’émotion mélancolique, il s’y soumet. A nous d’être suffisamment emplie de joie pour pouvoir l’apprécier et s’y plier sans tomber dans un sentiment sombre.


Quand j’étais adolescente, un ami m’a rendu visite alors que j’étais en train d’écouter le Concerto de l’Empereur de Beethoven. Il me dit « mais arrête cette musique, tu vas te tirer une balle ». Je me suis alors dit qu’il ne devait pas aller très bien, car ce n’était, et n’est toujours pas un sentiment que je ressens en écoutant cela. 
------------
Le sentiment de tristesse est quelque chose qui ne peut vous atteindre - dans le sens déprimant du terme - que dans le cas où vous êtes véritablement triste en vous. Mais si vous ne l’êtes pas, vous ne pouvez que l’apprécier.

------------

Il y a quelque chose de malléable  dans la musique qui permet d'assouplir l’esprit, de le modeler selon un état d'esprit dans lequel on a besoin de se sentir. il n'y a qu' à choisir le style de musique à écouter, jouer ou composer , et l'on y trouve son exutoire. Voilà pourquoi sans la musique, le coeur deviendrait plus lourd.

__________

__________

                           musique joyeuse 2
------------__________

__________
Lorsque je n'arrive pas à évacuer une émotion de tristesse, de peine ou quelque chose de négatif, et bien je me mets au piano, je compose et j'essaye de faire sortir dans mes doigts ce que mon cœur lui dicte. J’imagine que ça revient au même que l'écrivain qui a besoin de s’exprimer et qui écrit pour se soulager.

------------

Et bien pour moi la musique c'est cela ! 

C'est un moyen de pénétrer à l'intérieur de nous-mêmes malgré nous. Que nous soyons d'accord ou non, lorsque l'émotion arrive et se fait sentir, vous ne pouvez pas la fuire, et c'est tant mieux.

Car l'émotion vous nourrit, elle vous permet de vous sentir plein de joie, d'entrain, vous donne un nouvel élan lorsqu'elle est positive , ou vous permet d' évacuer plus facilement à travers vos larmes, vos écrits, vos promenades,  lorsqu'elle est plus dur à supporter.

Je trouve que c’est un aspect rassurant de l’être humain. Qu’il souffre ou qu’il soit heureux, tant qu’il est réceptif, c'est qu'il est vivant à l’intérieur de lui et qu'il a la capacité de s'auto-équilibrer.

__________

                                                              amour musique

------------__________

Une prof russe me disait en écoutant Richter qu'elle le trouvait « humide » (elle le disait avec ses mots, mais voilà comment je l’ai retranscrit ).

C’est exactement ça, vibrer, ressentir, être perméable  et se laisser pénétrer par ce qui nous dépasse. Voilà pourquoi c'est sans doute plus facile lorsque l'on est petit de ressentir les émotions fortes et de les accepter , que lorsque l'on est plus âgé et que l'on porte tout un bagage de choses que l'on ne veut plus vivre, voir, entendre, ressentir etc.

__________

                                                            amour musique--------

__________----------------

C’est surement pour cela qu’un musicien saura mieux conserver son âme d’enfant. Probablement parce qu’il doit être capable de retranscrire ce qu’il est dans son art, son expérience émotionnelle, et pour cela il devra veiller à garder son coeur en éveil, à cultiver sa capacité d’émerveillement, sa fantaisie,  sa joie, son authenticité. Plus encore pour le musicien, s’il veut réussir à transmettre des émotions dans sa musique, il devra d’abord les cultiver en lui.

------------

                                                               amour musique

Valérie Sabbah

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche